ਊਰਜਾ ਦੇ ਉਦਾਰੀਕਰਨ: ਬਿਜਲੀ ਅਤੇ ਗੈਸਯੂਰਪ ਅਤੇ France ਵਿੱਚ ਬਿਜਲੀ ਭਾਅ

ਗੈਸ ਅਤੇ ਬਿਜਲੀ ਊਰਜਾ ਬਾਜ਼ਾਰ ਦੇ ਉਦਾਰੀਕਰਨ.

ਗ੍ਰੀਨ ਬਿਜਲੀ, ਤੁਲਨਾਤਮਕ ਸਪਲਾਇਰ, ਗਾਹਕ ਦਾ ਤਜਰਬਾ ਫੀਡਬੈਕ, ਭਰੋਸੇਯੋਗਤਾ ...

ਮੁੱਖ France ਅਤੇ ਬੈਲਜੀਅਮ ਵਿਚ ਪੇਸ਼ ਕਰਦਾ ਹੈ.
lipaonline
ਮੈਨੂੰ econologic ਖੋਜਣ
ਮੈਨੂੰ econologic ਖੋਜਣ
ਪੋਸਟ: 2
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 24/03/11, 13:37

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ lipaonline » 24/03/11, 23:24

jlt22 ਨੇ ਲਿਖਿਆ:ਅਗਸਤ ਐਕਸ.ਐਨ.ਐਮ.ਐਮ.ਐਕਸ ਵਿਚ, ਫਰਾਂਸ ਵਿਚ ਬਿਜਲੀ ਦੇ ਵੱਖੋ ਵੱਖਰੇ ਰੇਟ ਇੱਥੇ ਹਨ:
https://www.econologie.com/fichiers/partager2/1300997700sjWZXp.pdf


Donc d'après ce tarif, avec ma conso actuelle, en France je devrais payer 32€...

Je vais essayer de retrouver une trace de mes factures en France... ça me parait bizarre quand même...

Tiens, sinon pour ceux que ça intéressent, il y a le détails de la "composition" de l'électricité ici :)

40% charbon
4% gaz
20% nucléaire

-> 65% "conventionnel"

33,4% hydro
1% eolien

-> 35% "renouvelable"
0 x

raymon
Grand Econologue
Grand Econologue
ਪੋਸਟ: 901
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 03/12/07, 19:21
ਲੋਕੈਸ਼ਨ: vaucluse
X 8

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ raymon » 02/12/13, 14:44

Un petit up l'electricité renouvelables compétitive a court therme encore plus en france qu'en Allemagne:
D'ici 15 ans, même dans les zones les moins ventées, le charbon et le gaz ne sont plus compétitif. La lignite reste compétitive. Le solaire à grande échelle devient compétitif avec le charbon et le gaz avant 2020 et avec la lignite avant 2030. Le petit photovoltaïque, celui du particulier, devient compétitif avec l'électricité produite par les grosses centrales au charbon ou au gaz dans moins d'une quinzaine d'année.

Notez qu'il s'agit de la compétitivité des coûts de production étudiés du point de vue des économistes de la nation allemande. Pour le citoyen allemand et les petites organisations, dont les collectivités locales, à 14,2 cts le kWh solaire dans les cas les moins favorables, l'électricité photovoltaïque autoconsommée est presque moitié moins chères que celle achetée sur le réseau. À 7,8 cts c'est une très très bonne affaire.
En France, la mariée encore plus belle

Le lecteur français gardera en tête que les régions les plus méridionales de l'Allemagne sont à la latitude de Besançon et que l’ensoleillement des zones méridionales françaises peut être 30% à 40% supérieur aux meilleures zones allemandes, améliorant d'autant le coût de production.

La France offre par ailleurs des facteurs de charges pour ses éoliennes généralement supérieurs aux facteurs de charge allemands (Voir l'étude de l'expert français Bernard Chabot ici en PDF). Globalement donc, la même étude transposée à la France aboutirait à des résultats encore plus favorables aux énergies renouvelables.


http://www.ddmagazine.com/2750-Lelectri ... terme.html

Et il y en a encore qui veulent nous fourguer du nuke et du charbon!
0 x
ਯੂਜ਼ਰ ਅਵਤਾਰ
Did67
ਸੰਚਾਲਕ
ਸੰਚਾਲਕ
ਪੋਸਟ: 15609
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 20/01/08, 16:34
ਲੋਕੈਸ਼ਨ: Alsace
X 5949

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ Did67 » 03/12/13, 13:42

0 x
ਯੂਜ਼ਰ ਅਵਤਾਰ
Did67
ਸੰਚਾਲਕ
ਸੰਚਾਲਕ
ਪੋਸਟ: 15609
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 20/01/08, 16:34
ਲੋਕੈਸ਼ਨ: Alsace
X 5949

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ Did67 » 03/12/13, 13:56

Une version plus "béotienne" :

- une installation individuelle aux normes de 3 kWc (3 kilowattcrête) coûte environ 12 000 euros TTC

- si on veut rester raccordé, pour avoir du courant la nuit, du courant sans limitation, sans stocker (à pruix élevé), etc... il faut respecter des normes et c'est ce coût (sauf pour celui qui peut faire lui-même !)

- dans l'Est de la France, 1 kWc produit en moyenne 1 000 kWh chaque année (cette année, un peu moins) ; vérifié sur une installation de 600 m² / 80 kWc démarrée en 2009

- donc en 20 ans, le toit de 3 kWc à 12 000 euros TTC va produire environ 60 000 kWh

- le coût de production est donc, aujourd'hui, sans pépin sur 20 ans, de 20 cents le kWh.

La difficulté dans ces "études" c'est toujours de savoir de quelle base on part : le prix du m² de panneau ? une très grande installation "professionnelle" avec des économies d'échelle ???

Le sujet est qu'en Allemagne, certaine sentreprises, en effet, passent à l'autoproduction en installant elles-mêmes, pour tout un ensemble de paramètres dont le prix (plus élevé en Allemagne), les taxes, investissement plutôt que fonctionnement...

Il faut donc annalyser plus finement.

Tout en constatant, qu'en effet, petit à petit, on va vers la convergence entre le prix d'achat sur le réseau (dont presque 50 % de frais d'acheminement, ne pas l'oublier - voir factures !) et le prix de production... 20 cents contre environ 13,5 pour un particulier, cela se rapproche !
0 x
raymon
Grand Econologue
Grand Econologue
ਪੋਸਟ: 901
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 03/12/07, 19:21
ਲੋਕੈਸ਼ਨ: vaucluse
X 8

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ raymon » 03/12/13, 16:08

- donc en 20 ans, le toit de 3 kWc à 12 000 euros TTC va produire environ 60 000 kWh

- le coût de production est donc, aujourd'hui, sans pépin sur 20 ans, de 20 cents le kWh.

Dans la partie sud de la France c'est plus chez moi 4300 kwh an pour 3 kwc soit 1400 kwh et 20 ans c'est une durée minimum.

Et 12 000 euros c'est intégré a la toiture en fait un peu moins posé.
Si on comte 10 000 euros et 4300kwh x 25 ans=107500kwh

10 000 euros/107500 = 0,93 cts
Calcul optimiste d'un gars qui habite près de Marseille!

L'EPR est à 10,5 cts.
0 x

ਯੂਜ਼ਰ ਅਵਤਾਰ
Gaston
Econologue ਮਾਹਰ
Econologue ਮਾਹਰ
ਪੋਸਟ: 1892
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 04/10/10, 11:37
X 82

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ Gaston » 03/12/13, 16:34

raymon ਨੇ ਲਿਖਿਆ:10 000 euros/107500 = 0,93 cts
Calcul optimiste d'un gars qui habite près de Marseille!
Optimiste et faux : mrgreen:
Ça donne 9,3 cts / kWh : Wink:

Pour les 25 ans, je ne me prononcerai pas... mais je crains surtout pour la durée de vie de l'onduleur :?
0 x
ਯੂਜ਼ਰ ਅਵਤਾਰ
Did67
ਸੰਚਾਲਕ
ਸੰਚਾਲਕ
ਪੋਸਟ: 15609
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 20/01/08, 16:34
ਲੋਕੈਸ਼ਨ: Alsace
X 5949

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ Did67 » 03/12/13, 17:02

1) Oui, si on autoconsomme, on peut "gratter" sur le coût en n'intégrant pas...

2) Oui, le calcul est à faire pour chaque situation géographique...

3) Et oui, chacun, selon qu'il est optimiste ou pessimiste, positionnera le curseur de la durée de vie espérée de l'installation...

Et en fonction de tout cela, on sera entre 10 et 20 cents. Donc à parité avec le courrant acheté ou légèrement en-dessous, ou quelque poeu au-dessus...

Sans parler de quelques chipotage du genre crédit d'impôts ou, pour une entreprise, récupération de la TVA...
0 x
moinsdewatt
Econologue ਮਾਹਰ
Econologue ਮਾਹਰ
ਪੋਸਟ: 4066
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 28/09/09, 17:35
ਲੋਕੈਸ਼ਨ: Isére
X 386

Re:

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ moinsdewatt » 25/07/16, 09:24

Voila l'offre actuelle en France (Mon Nouvel Obs papier de la semaine).

Il y a des noms que je connaissais pas.

ਚਿੱਤਰ

pour Ekwateur :

ekWateur fournit de l'énergie renouvelable à 54 services de l'Etat

08 juillet 2016 | Actu-Environnement.com

Le jeune fournisseur d'énergie ekWateur a remporté le quatrième lot de l'appel d'offre de l'Etat concernant les petites puissances. Les trois premiers avaient été remportés par Total Energie Gaz. ekWateur va donc fournir de l'électricité renouvelable pour 54 services de l'État dont l'Ademe, l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) et la Sorbonne. Ce contrat de trois ans atteint une valeur de 4,5millions d'euros et concerne la fourniture de plus de 2.600 sites à partir du 1er janvier 2017.

Sa licence de fourniture acquise en 2016, ekWateur se veut fournisseur d'énergie collaboratif. Son modèle, tourné vers Internet et l'analyse de données, permettra aux utilisateurs de suivre leur consommation énergétique et de la comparer avec celle passée. Des solutions leur seront proposées pour réduire leur consommation.

http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 27177.php4

ਅਤੇ Lampiris , on se souvient qu' il s'est fait vampiriser par TOTAL à mi Juin ( 200 000 clients en France) :
http://www.la-croix.com/Economie/Entrep ... 1200768593
2 x
moinsdewatt
Econologue ਮਾਹਰ
Econologue ਮਾਹਰ
ਪੋਸਟ: 4066
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 28/09/09, 17:35
ਲੋਕੈਸ਼ਨ: Isére
X 386

Re: Prix de l'électricité en Europe et France

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ moinsdewatt » 03/02/19, 18:49

Les prix de l'électricité virent au psychodrame politique
Le régulateur propose une hausse de 6% des tarifs réglementés. Un casse-tête pour les pouvoirs publics, en pleine crise des gilets jaunes.


Par Frédéric De Monicault le 30/01/2019 Le Figaro

Comment le gouvernement doit-il se débrouiller de la hausse programmée des prix de l'électricité? Jeudi, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) procède à une audition sur ce thème, en présence de tous les fournisseurs du marché. Le régulateur vient de proposer une majoration des tarifs réglementés de 6%. Le chiffre révélé par «Les Échos» n'est pas une surprise. La loi stipule précisément que les coûts d'approvisionnement d'EDF soient répercutés auprès du consommateur et cela fait plusieurs semaines que le principe d'une hausse importante, supérieure à 5%, est évoqué. Initialement, ce mouvement tarifaire - qui concerne plus de 25 millions de foyers - aurait dû intervenir au début du mois de février. Mais cela, c'était avant la montée en puissance de la crise des gilets jaunes, qui a conduit le gouvernement à décider du gel des tarifs de l'électricité pendant au moins tout l'hiver.

Ce gel annoncé par le premier ministre Édouard Philippe ne signifie surtout pas que les Français échapperont à une hausse de l'électricité. Plusieurs fois par le passé, que ce soit pour le gaz et l'électricité, les gouvernements successifs ont décidé de ne pas suivre les recommandations de la CRE. Mais les adversaires d'EDF et d'Engie ont porté l'affaire devant le Conseil d'État, au nom d'une distorsion de concurrence provoquée par l'absence de hausse tarifaire: à chaque fois, ils ont été entendus, contraignant les pouvoirs publics à procéder à des rattrapages sur la facture, forcément impopulaires.

Le gouvernement dispose de trois mois pour prendre une décision
Dans le cas présent, le gouvernement est doublement exposé: d'un côté, la hausse préconisée par la CRE est conséquente, de l'autre, un mouvement tarifaire serait quasiment considéré comme provocant compte tenu de la crise sociale actuelle. En même temps, le gouvernement est attentif aux intérêts d'EDF, qui compte fermement sur cette hausse pour satisfaire sa - lourde - trajectoire d'investissements. Précision: la hausse des tarifs réglementés, due au premier chef à la hausse des prix de marché, ne concerne que la part approvisionnement de la facture. Celle-ci est composée à 40% de taxes, que le gouvernement pourrait décider de baisser de manière à ne pas trop pénaliser le consommateur tout en satisfaisant aux recommandations de la CRE.

Sur le strict plan du calendrier, le gouvernement dispose de trois mois pour prendre une décision. S'il ne bouge pas, la hausse sera entérinée. S'il refuse la hausse, il doit motiver sa décision et ouvre ainsi la porte à une bataille judiciaire. Bref, la question des tarifs de l'énergie redevient alors un vrai psychodrame, avec un gouvernement qui refuse d'appliquer une hausse tout en sachant d'avance qu'il perdra la bataille devant le Conseil d'État.

https://amp.lefigaro.fr/societes/2019/0 ... itique.php
1 x
PVresistif
ਮੈਨੂੰ econologic ਨੂੰ ਸਮਝਣ
ਮੈਨੂੰ econologic ਨੂੰ ਸਮਝਣ
ਪੋਸਟ: 125
ਰਜਿਸਟਰੇਸ਼ਨ: 26/02/18, 12:44
X 10

Re: Prix de l'électricité en Europe et France

ਪੜ੍ਹੇ ਸੁਨੇਹਾਕੇ PVresistif » 05/02/19, 18:06

le prix de 12.5 ct / kwh est faible : on est plutôt a 15 cent
voir le site http://osenon.free.fr
deux chapitres a voir : tarif nuit et taxes sur electricité
0 x


ਪਿੱਛੇ "ਊਰਜਾ ਦੇ ਉਦਾਰੀਕਰਨ: ਬਿਜਲੀ ਅਤੇ ਗੈਸ" ਨੂੰ

ਆਨਲਾਈਨ ਕੌਣ ਹੈ?

ਇਸ ਨੂੰ ਬ੍ਰਾਉਜ਼ ਕਰਨ ਵਾਲੇ ਵਰਤੋਂਕਾਰ forum : ਕੋਈ ਰਜਿਸਟਰਡ ਉਪਭੋਗਤਾ ਅਤੇ 1 ਮਹਿਮਾਨ ਨਹੀਂ